Images et lettres

Fermer Littérature et poésie

Fermer It was a good year

Fermer L'art du débutant

Fermer Mes graphs

Galeries carnivores
Extras
Visites

 812486 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Contact
Contact
Littérature et poésie - Omnipotence
Un poème que j'ai écrit il y a longtemps pour mon fils, il est temps qu'il le connaisse :

Dans le désert brûlant
de tes vingt ans
Mon fils avance dans ton lit
tu trouveras bien vite
le ventre vide de tes espoirs
et ton amour sera bleu
comme l'arbre de tes désirs
jusqu'au fond de tes envies
tu retournes tes yeux au-dedans
de toi-même
marche ton pas
suis ta jeunesse et prends ton pied
remorque ta parole
comme péniche pleine
cargue tes voiles
à l'aviron de l'aube à l'aube
les rêves pleins de rêves
tu peux tout recréer
les chemins sont prêts
prends-les, jusqu'au bout, va jusqu'au bout
peins ton cœur, en rouge, en vert ou en bleu
peins-le de la couleur que tu aimes
de la couleur que tu bois
ton vent souffle où il veut
tu es tout nu, tu es tout seul
mais tu peux tout recréer, tout recréer
ton corps est à toi, c'est toi
accroche ton esprit à ton corps
aime, baise, joue ton jeu,
tous les mots t'appartiennent
ils sont à toi, fais leur l'amour
ne ménage rien,
tu peux tout recréer, tout recréer
habille les, tes mots, comme s'ils avaient froid
propose leur ton long hiver
on ne les reconnaîtra plus
ils seront tout neufs
et tu pourras crier avec ton cœur
plus avec ta gorge
gueule, par principe,
tu peux tout recréer, tout recréer
sème tes idées elles étoufferont ce qu'ils prennent pour des fleurs
et qui ne sont que d'exécrables larmes
de plastique vomies de leurs têtes
bien pleines
bien noires
bien dégueulasses
n'attends pas le secours du dieu impossible,
de leur dieu qui n'a jamais
jamais pu les éveiller
de leur sénescence glauque
où ils ne nagent que par habitude.
Apprends le nom des arbres
et retiens leur sève comme s'il s'agissait
du sperme de la terreur
de la terreur abjecte qui les oblige
à ramper c'est le sperme de
ta terre
tu peux tout récrier, tout recréer
pense à ce que tu verras
de là-haut
quand les ailes t'auront poussé
tu inventeras les animaux du plaisir
qui brouteront dans ton désert brûlant
les lèvres du vent n'existeront que
pour toi
avance dans ton firmament
retrouve tes étoiles et fais-les marcher
dans tes pas
tout est à toi
tu peux tout recréer tout recréer

Jules

Date de création : 16/04/2004 @ 16:41
Dernière modification : 14/08/2007 @ 13:35
Catégorie : Littérature et poésie
Page lue 6933 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Liens carnis
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 61 membres


Connectés :

( personne )
Recherche



À visiter

assofreeGuppY

exclu.gif

logo ocre rouge

logo acc

ouate ze phoque
^ Haut ^